« Nous les circassiens, nous sommes toujours sensibles aux marques d’affection de ceux qui saluent nos efforts et comprennent notre métier, notre itinérance. Aussi, nous ne résistons pas au plaisir de publier ici les mails trouvés au lendemain des démontages qui ponctuent nos années. Merci pour ces témoignages qui nous vont droit au coeur... »

-  "Quel bonheur cette semaine (du 17 au 24 Août) passée à Ker Beuz ...
Les enfants (Louis et Juliette) en redemandent ...
Vendredi soir, le spectacle a été empreint d’une grande émotion pour deux raisons : la première voir ces propres enfants et tous les autres prendrent autant de plaisir à nous faire découvrir ce qu’ils avaient appris en quelques jours et la seconde celle de voir la famille du Cirque nous faire partager sa passion et nous faire vivre de telles émotions.

C’était le cœur serré et même avec des larmes que toute la famille a assisté de
loin au démontage du chapiteau.
La reprise de la route pour le retour a été difficile tant les enfants ont été marqués par cette expérience humaine malgré leur jeune âge.
Encore une fois, comme lorsque l’on vous a doublé à grands coup de Klaxon
et de feux de détresse, nous vous disons un ÉNORME MERCI à TOUS. Bonne
continuation et peut être à bientôt."

- "Je tiens à vous féliciter car j’ai assisté au spectacle au Theil Vendredi 10 Juin et j’ai été enchantée de voir ce que vous avez fait faire aux enfants.

C’est remarquable et mon fils qui participait au spectacle était très fier de sa performance.Cela a été un grand bonheur grace à vous on a oublié nos petits tracas quotidiens. Bravo et merci encore et bon vent à vous."

- "Bonjour, ici l’école du Theil qui vient encore remercier toute la troupe d’Alexandro avec qui nous avons partagé de grands moments. les familles des enfants n’arrêtent pas nous féliciter pour ce projet. Ils ont été ravis de ce que les enfants ont pu apprendre en une semaine. cela a donné des ailes à certains enfants pour continuer l’année prochaine en école de cirque.

L’équipe enseignante est bien évidemment ravie de l’aboutissement de son projet et ne remerciera jamais assez cette troupe.

Message pour les autres écoles...

Nous sommes une école sur 3 sites et nous avons réussi à réaliser ce projet. Si vous voulez faire découvrir le cirque aux enfants de votre école, n’hésitez pas une seconde. Ce projet est formidable pour tout le monde.

Bonne route à vous tous."

Les enseignantes du RPI DU THEIL

- Clémence (3 ans) à la boule et William ( 6 ans) au rouleau américain vous remercient infiniment pour votre passage à Plouvorn. C’était deux semaines magnifiques et magiques pour toute la famille. Merci encore.

- « Quand le directeur de l’école des petiots nous a annoncé en début d’année que le projet éducatif cette année serait le cirque, et que les enfants passeraient une semaine de cours à découvrir diverses disciplines aux côtés de véritables artistes de cirque, j’étais furieuse. Sachant que des enfants de l’école sont en échec scolaire et que les programmes sont tout juste vus chaque année, je ne trouvais pas judicieux de substituer une semaine de classe à une semaine de cirque. Ne vous méprenez pas, j’admire les artistes de cirque pour leur rigueur et leur discipline, et je suis un peu envieuse de leur mode de vie... J’aurais été enthousiaste que la municipalité fasse appel à un cirque pour animer le centre de loisirs en période de vacances scolaires, mais à mon sens c’était déplacé pour l’école de notre village.

Ceci dit, les enfants nous ont offert Vendredi soir un beau spectacle et je me suis laissée séduire au fil des répétitions par les artistes du Cirque Klising... J’ai vu mes enfants tout à tour équilibristes (boule et rouleau américain), fildeféristes (funambules, c’est à partir de trois mètres de hauteur...), trapézistes et acrobates au sol. Ils étaient encadrés sur chaque atelier par les adultes du Cirque... et leurs enfants. Je veux dire, que les adultes les couvent d’un regard bienveillant, encourageant et même parfois rempli de fierté, c’est une chose. Qu’un jeune homme de 15 ans en fasse de même en parant inlassablement ses apprentis... et je suis tombée sous le charme de cette famille.

Finalement, Pitchoun 1 a choisi d’être fildefériste, Pitchoun 2 a choisi la boule... Inutile de vous dire que j’étais très fière d’eux.

Echaudée par notre expérience malheureuse il y a quelques années avec un cirque "attrape-couillons" arrêté dans notre village, je m’étais donc préparée psychologiquement à ce que les gens du cirque ne sachent qu’encadrer les enfants, pas qu’ils soient des artistes eux-mêmes... J’avais tort. La troupe du Cirque Alexandro Klising nous a présenté 4 numéros intercalés avec ceux des enfants de l’école, et je suis ressortie bluffée. (Et pourtant, il y a 3 mois j’étais à un spectacle du Cirque du Soleil à Las Vegas, c’est vous dire si la barre était haute !)

Il y a d’abord eu ce numéro de dressage, avec deux chats... et je crois que tous les propriétaires de chats, moi la première, n’ont aucune peine à se représenter la somme de travail et de douceur(s) qu’il a fallut réunir pour arriver à un tel résultat.

Et puis il y a eu Nina, 9 ans, à la corde lisse... pleine de grâce et de souplesse à un âge où la plupart des filles n’ont encore aucune conscience de leur corps.

Et Alexis, dans un travail d’équilibres sur mains (y compris en haut d’une pile de chaises).

Et Gervais, 15 ans donc, et le rouleau américain sur lequel il est suffisamment à l’aise pour sauter à la corde... Un rouleau, puis deux, puis trois, puis quatre superposés. Le clou de son numéro ? Il jongle avec trois torches enflammées, en équilibre (ou plutôt en déséquilibre) sur une boule de bowling... sur laquelle il sait également garder l’équilibre lorsqu’elle est posée sur une plate-forme de 15 centimètres de diamètre.

Même sans avoir eu de longues discussions avec les artistes, le fait de les avoir côtoyés pendant deux répétitions m’a fait vivre le spectacle différemment... J’étais admirative, bien sûr, mais il faut bien le dire, surtout très inquiète pour eux. J’ai sûrement respiré pendant les numéros d’Alexis et de Gervais, mais franchement, je me souviens surtout avoir retenu mon souffle en attendant qu’ils remettent les pieds sur un sol stable ! La plus petite artiste du Cirque ne doit pas avoir beaucoup plus de deux ans, et c’est également un plaisir de la voir au trapèze ou portée à bout de bras ! Bref, les enfants ont adoré, et moi également.

Si vous croisez la route du Cirque Alexandro Klising, ne manquez donc pas d’aller assister à leur représentation... et n’hésitez pas à leur confier vos enfants si l’occasion se présente au détour d’un camping, d’un centre aéré ou d’une école (et tant pis s’il faut faire plus de devoirs à la maison ensuite !) ».